TRAJECTOIRES DES RELATIONS ET RUPTURES AMOUREUSES

Ce projet de recherche vise à documenter les trajectoires amoureuses des jeunes adultes (18 à 25 ans), afin de mieux comprendre les relations amoureuses et les ruptures de cette population. Pour cela, l’histoire d’abus et de négligence durant l’enfance, la mentalisation (reconnaissance des processus mentaux), la régulation émotionnelle, l’attribution (reconnaissance des intentions), l’attachement, le soutien social, la résilience, la détresse, les symptômes cliniques ainsi que les stratégies d’adaptation seront étudiés.  Cette étude financée par le CRSH est menée en collaboration avec le Laboratoire L’espoir de Tania Lecomte et le laboratoire TRAJETS d’Isabelle Daigneault.


Les travaux de Kristin Gehl s’inscrivent dans cette vaste étude et ciblent les jeunes adultes ayant vécu une rupture amoureuse, afin d’examiner le rôle médiateur des stratégies d’adaptation dans les liens entre les insécurités d’attachement et la détresse post-rupture des jeunes adultes. Le recrutement est actuellement en cours et cible les individus en couple (1 seul partenaire), âgés entre 18 et 25 ans et résidants au Québec. Les résultats seront éventuellement présentés dans plusieurs congrès et colloques, notamment celui du CRIPCAS, en plus de faire l’objet d’un article scientifique.