En partenariat avec l’association à coeur d’homme, un regroupement de 31 organismes communautaires spécialisés dans le traitement de la violence conjugale et familiale, ce projet de recherche tend à promouvoir des relations égalitaires et sans violence par la prévention et l’éducation. Concrètement, il vise à mieux comprendre les facteurs de risques (individuels, relationnels, sociaux, contextuels) et les corrélats liés à la perpétration (ou victimisation) de violence conjugale auprès d’hommes en recherche d’aide et auprès de minorités culturelles, de genre et sexuelles.

Plusieurs cochercheur(e)s sont associés à ce projet :

  • Claudia Savard
  • Katherine Péloquin
  • Marie-Ève Daspe
  • Marie-France Lafontaine
  • Natacha Godbout
  • Yvan Lussier

Les travaux d’Ariane Audet, étudiante au BAC et stagiaire CRSH en recherche, examinent le rôle médiateur des difficultés de régulation émotionnelle et le rôle modérateur de la culture des hommes en recherche d’aide pour une problématique de violence conjugale dans les liens entre la détresse psychologique (incluant le stress post-traumatique) et la perpétration de violence conjugale (physique, psychologique et contrôle coercitif). Les résultats de cette recherche feront éventuellement l’objet d’un article scientifique.